Hometanning.fr » Impression » Acheter une voiture d’occasion : quels sont les points à vérifier à l’extérieur ?

Acheter une voiture d’occasion : quels sont les points à vérifier à l’extérieur ?

À défaut d’achat une voiture toute neuve, il est également possible de se procurer une d’occasion. Cependant, cette deuxième option peut s’avérer risquée en raison d’éventuelles surprises désagréables après achat. Il importe donc de procéder à une inspection extérieure comme intérieure du véhicule. Vous désirez surtout connaître les points à vérifier à l’extérieur dans le cadre de l’achat d’une voiture d’occasion ? Cet article vous répond.

Vérifiez la carrosserie

Le premier point à vérifier sur la voiture est la carrosserie, en tenant également compte du toit. "Tout ce qui brille n’est pas de l’or" dit-on ! Vous serez certainement face à une voiture présentant une carrosserie et une peinture irréprochables. Mais il est bien possible que derrière une telle esthétique se cachent quelques petits défauts. Vous devez donc chercher à repérer de possibles rayures et traces de corrosion, des surfaces repeintes et des bosses. En effet, ces zones repeintes peuvent cacher un élément endommagé, et les bosses dissimuler un accident récent par exemple.

Pour cela, prenez le soin de contrôler chaque panneau de la carrosserie ainsi que le toit. En ce qui concerne la peinture, assurez-vous que sa couleur et sa finition sont uniformes et qu’il n’y ait aucune ondulation. Pour éliminer tout doute de bosse réparée avec du mastic, une astuce est d’y poser un petit aimant. Ce dernier ne va pas se coller si la zone contient du mastic.

Contrôlez les ouvrants

Après la carrosserie, penchez-vous sur la vérification des ouvrants (capot, portes, coffre). Commencez cette inspection par le capot. Ce dernier doit pouvoir s’ouvrir aisément avant d’être bloqué par une tige métallique à suspendre (pour les anciens modèles) ou par un vérin. Ce sera ensuite le tour des portes. Ouvrez chacune d’elles doucement, surtout celle du côté conducteur. Elles ne doivent pas crisser et doivent pouvoir se refermer sans forcer. Si après vérification, ces dernières lâchent sur les charnières, cela signifie que la voiture a été utilisée trop longtemps. Faites ensuite ce même exercice avec la porte du coffre pour constater l’état des vérins des hayons. S’il s’agit plutôt d’un utilitaire ou d’un monospace, contrôlez l’état des rails et l’ouverture des portes coulissantes.

Inspectez les pneus

Les pneus constituent le second point sur lequel vous devez insister lors de votre contrôle. Il est en effet important de vérifier leur état afin de savoir si la voiture a des problèmes de géométrie ou de suspension. De même, cette inspection vous permettra de savoir si vous aurez à les changer ou non. Dans ce cadre, vous devez essentiellement prendre en compte trois points que sont l’âge, le niveau d’usure, et la planéité. Sachez que tous les pneus portent un numéro qui renseigne leur âge (semaine et année de fabrication). Il se trouve au niveau de la paroi latérale du pneu. Comparez cette date à l’usure de la bande de roulement pour déterminer l’état des pneus.

Pour ce qui est du niveau d’usure des pneus, ils présentent des indicateurs d’usure avec lesquels vous pourrez l’identifier. Ces derniers vous informent au fur et à mesure que la bande de roulement du pneu diminue. Par ailleurs, vous serez contraints de changer les pneus l’indicateur d’usure et la bande de roulement sont identiques.

La planéité vous permettra de savoir si le véhicule a des soucis de direction ou de suspension. Assurez-vous de l’uniformité d’usure de la bande de roulement sur toute la largeur des pneus. Elle doit également être la même sur les côtés droit et gauche du véhicule. Pour ce faire, il suffit de secouer les roues avant dans l’axe horizontal ou de passer votre main sur les pneus. Par ailleurs, il est primordial que ces derniers soient d’une même marque et de même mesure sur un même essieu.

Vérifiez le châssis

Le châssis est également un élément que vous ne devez pas négliger lors de votre vérification. Ce contrôle vous permettra d’identifier d’éventuels dommages au châssis, pouvant signaler que la voiture a eu un accident. Pour ce faire, inspectez rigoureusement le niveau où les panneaux et les parties de la carrosserie se rejoignent sur le véhicule. Les premiers doivent nécessairement être alignés et s’ajuster comme un puzzle. Toute autre disposition pourrait être signe de remplacement ou de réparation. Aussi, rassurez-vous que l’espace entre le capot et l’aile soit serré.

Faites également attention aux soudures qui ne s’emboîtent pas ensemble. Ces soudures défectueuses peuvent être le signe d’un endommagement du cadre de la voiture.

Contrôlez les éléments de vision

Vous devez également vérifier les vitrages, le pare-brise en premier car étant le plus important et le plus exposé. Une légère fissure sur ce dernier peut s’aggraver et occasionner des dépenses. Examinez donc minutieusement chacune de ses parties. Vérifiez aussi l’état des balais d’essuie-glace. Observez les vitres latérales, leur actionnement (manuel ou électrique) sans oublier l’anti-pincement. Les vitres doivent descendre et remonter assez facilement et venir s’accoler contre les jointures. Autre point à ne pas négliger : la lunette arrière qui doit présenter un très bon fonctionnement de dégivrage.

Insistez également sur le bon fonctionnement des lumières extérieures de la voiture. Assurez-vous que les phares avant, les clignotants, les feux arrière, de détresse, d’immatriculation, de marche arrière fonctionnent correctement.

N’oubliez pas de vérifier les rétroviseurs non plus:le miroir ainsi que le réglage (manuel ou électrique). Vous devez pouvoir les mettre dans des positions idéales selon vos besoins.