Hometanning.fr » Administratif » Licenciement abusif que faire : quelles actions entreprendre en premier ?

Licenciement abusif que faire : quelles actions entreprendre en premier ?

Vous vous êtes fait licencier ou vous pensez que c’est sur le point d’arriver mais ceci pour aucune raison valable ? Vous subissez alors dans ce cas ce que l’on appelle un licenciement abusif.

Un licenciement abusif est la rupture par l’employeur du contrat de travail sans cause réelle et sérieuse, et sans respect des conditions données par la loi.

Lorsque vous êtes dans ce genre de situation, il faut savoir que vous pouvez faire quelque chose afin de changer et ne pas simplement subir cette situation.

Les premières actions à entreprendre après un licenciement abusif :

Voici les actions que vous serez amené à faire à la suite d’un licenciement abusif :

  • Avant votre licenciement, vous serez convoqué à un entretien avec votre employeur. Lors de cet entretien, ce dernier devrait vous expliquer ce qui vous ai reproché. Vous pouvez vous présenter avec un représentant du personnel afin que ce dernier puisse tenter d’apaiser la situation. Si le licenciement reste d’actualité, alors le représentant pourra servir de témoin par la suite.
  • Il faudra avoir des preuves afin de contester le licenciement. Ces preuves peuvent être constituées par tous les moyens. L’employé peut regrouper les mails, SMS et lettres échangées avec son patron par exemple, tout ce qui permettra de prouver un abus.
  • Il est conseillé de prendre contact avec un avocat, même si cela n’est pas obligatoire. Il vous sera utile afin de vous expliquer la procédure, vous aidera à écrire vos courriers entre autres. Il pourrait également détecter une faille ou un vice de forme vous permettraient de contester le licenciement.
  • Vous pouvez conclure une transaction avec votre patron. Vous vous engagez à ne pas entamer d’actions en justice et l’employeur s’engage à vous verser des indemnités. C’est une manière de mettre fin au différend et de régler le litige à l’amiable.

Si le litige n’est pas réglé à l’amiable, que faire ensuite ?

Si les étapes précédentes n’ont donné aucun résultat, votre prochaine action sera de recourir aux Prud’Hommes. Cette instance va statuer sur le cas de votre licenciement et déterminer sa validité. Il faut agir le plus vite possible après votre licenciement.

Vous pouvez saisir une requête ou envoyer un courrier recommandé avec avis de réception.

La procédure se déroulera ensuite en deux temps :

  • Une tentative de conciliation afin de trouver une solution à l’amiable.
  • Si aucune solution amiable n’est trouvée, une audience de jugement aura lieu. Le travailleur aura l’obligation d’assister à toutes les audiences, avec ou sans son avocat.

Si la décision ne vous plait pas, vous pouvez faire un appel dans un délai d’un mois après la décision. Le litige doit porter sur un montant supérieur à 4000 euros afin que le salarié puisse faire appel.

Continuons ici :